Page 174


31 Juillet 2005

Transquadra 2005/06

La Transat en solitaire et en double des plus de quarante ans

Départ (suite)

..
"Le pont est à peine ouvert que déjà les voiliers gagnent l'avant-port"
..
"La sortie du sas s'effectue en bon ordre"
..
"Les derniers voiliers quittent l'avant-port tandis que les premiers partis s'échauffent à la sortie de l'estuaire
sous le regard intéressé des spectateurs"
..
"16h07, les voiliers sont en ligne de départ près du pont de Saint-Nazaire"
La ligne de départ est une ligne imaginaire formée par le drageur de mines ANDROMÈDE côté Saint-Nazaire et une bouée jaune mouillée côté Saint-Brévin. C'est à partir du drageur que le coup de canon de départ a été tiré. Coup que personne n'a d'ailleurs entendu sur le Vieux Môle.
L'assurance que le canon avait bien tonné a été donnée par monsieur Joël Batteux maire de Saint-Nazaire, lui-même régatier, qui se trouvait à bord de l'ANDROMÈDE. L'info ayant été relayée par la station locale Radio Côte d'Amour qui couvrait l'évènement depuis la jetée du Vieux Môle.
Responsable : le fort vent du large, l'essentiel étant que les concurrents eux l'aient entendu puique aucun faux départ n'a été relevé.

..
"Ils sont partis"
..
"Dès le départ, un petit vent de nord-ouest ne les aide pas vraiment"
..
"Apès un départ sans incident, les voiliers s'éloignent rapidement : Souhaitons-leur bonne mer et bon vent"

"L'ANDROMÈDE"

* * *

<