Page 109


22 décembre 2003




* * * * * *

Son départ définitif (suite)

Après avoir viré de bord devant Mindin et passé le Vieux Môle, le paquebot s'apprête à doubler Villès-Martin. Décidément il nous faut bien nous rendre à l'évidence, le QUEEN MARY 2 quitte définitivement Saint-Nazaire !


"Le paquebot au milieu de l'estuaire de la Loire vu depuis la pointe de Villès"

..
"La plage et le phare de Villès-Martin où une foule considérable l'attend"

..
"Tandis qu'à l'horizon se pointe la patrouille de France et que chacun cherche la meilleure place,
la vedette des Affaires maritimes attend le QM2 afin de l'accompagner jusqu'à la sortie du chenal"

..
"La cheminée du QM2 émerge de la foule sous les fumées tricolores des huit Alpha Jet de la patrouille de France,
suivie enfin par l'apparition de l'étrave du paquebot sur la plage de Villès-Martin"

..
"Précédé du son grave et puissant de sa corne de brume, le géant avance lentement au plus près de la plage"

..
"Le grand paquebot arbore fièrement le pavillon de la Marmar britannique "

Pour l'anecdote, la corne de brume du QUEEN MARY 2 est celle du QUEEN MARY. Le QUEEN MARY armé par les compagnies Cunard et White Star a été construit à Southampton, il a effectué sa première traversée transatlantique le 27 mai 1936. Aujourd'hui désarmé il est reconverti en un hôtel flottant amarré à Long Beach en Californie.


..
"Toujours ua plus près de la plage, le bateau entouré de ses remorqueurs approche du phare de Villès-Martin"


"Lui, l'enfant du pays, a su remercier les spectateurs qui lui sont tout acquis"
..
"Ca y est, le QM2 double le phare, cette fois c'est fini, le grand paquebot nous quitte vraiment"

..
"Et c'est presque avec indifférence qu'il prend le large sous bonne escorte"


"Le plus grand paquebot de tous les temps s'éloigne dans la nuit à l'horizon de la plage de la Tara
sur la commune de La Plaine sur Mer"

Souhaitons au QUEEN MARY 2 "Bonne mer et bon vent"

On ne verra plus sa masse impressionnante dominer le port !


..
"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé...
Un seul bateau nous manque et tout semble vide"
Pardon à M. Alphonse de Lamartine pour cet arrangement personnel.
* * *