Page 106

Profitons encore un peu du QUEEN MARY 2



27 novembre 2003


Son départ est proche


Une belle histoire qui avait pourtant si bien commencé...

Le QUEEN MARY 2 devrait nous quitter dans les semaines à venir, son départ définitif de Saint-Nazaire bien qu'encore non officiel serait pour le lundi 22 décembre à la pleine mer de 15h55, ce jour-là le coefficient de marée sera de 90.
Ce qui aurait pu être une grande fête populaire assortie d'un pincement au cœur ne sera, comme il est de règle à chaque départ d'un bateau, peut-être plus pour celui-ci, qu'un au revoir plein de tristesse mélé à un orgueil certain.
Pourtant le paquebot en lui-même n'est pas à l'origine du drame de ce 15 novembre, sa structure n'est pas en cause, peut-être qu'un simple élément rapporté a endeuillé son image à jamais.
Le savoir-faire de ceux qui l'ont conçu et de ceux qui l'ont construit n'est pas terni, ils peuvent et doivent continuer à en être fiers.
Ils ont fait un chef-d'œuvre !

Mais la vie continue, souhaitons lui de bonnes et belles croisières sous le pavillon britannique mais chacun saura qu'il a été construit en France à Saint-Nazaire.
Son commandant est Ronald Warwick, il a servi précédemment sur le QUEEN ELIZABETH 2.

Que le vide sera grand dans le bassin C après son départ !
Que vont devenir les 2800 personnes qui travaillent actuellement à son bord ?

..

..
"C'est quand même un sacré bateau"


"Tout semble prêt pour que le géant des mers rejoigne son élément naturel"


"Un très beau livre sur le paquebot fait la vitrine d'Escal'Atlantic"
- Au premier plan, une superbe maquette du MISTRAL -

- Tel qu'on le voit aujourd'hui du pont... -

7 décembre 2003
..

..
"Dans la légère brume de ce matin de décembre"

- ...et à quai -


..

"Comment nos amis anglais, gens de mer s'il en est, vont-ils l'accueillir à Southampton ? "
* * *