Page 63


24 décembre 2002






"Sous le pont de Saint-Nazaire escorté par ses quatre anges gardiens"


L'attente puis le départ.


Ses derniers essais mer ayant été jugés satisfaisants selon toute vraisemblance, le grand bateau blanc et bleu a quitté définitivement le port de Saint-Nazaire en cette veille de Noël vers 15h20. Il avait été remis à son armateur britannique P&O le 23/12 en toute discrétion loin de tout regard. Dommage pour toutes celles et ceux qui aiment et se passionnent pour ces merveilles que créent les Chantiers de l'Atlantique.
En attente depuis quelques jours au quai des containers de Montoir-de-Bretagne, il a largué ses amarres à 14h30. Son étrave dirigée vers le pont sous lequel il est passé à 15h03. Escorté et aidé en cela par quatre remorqueurs Abeille toujours aussi efficaces.
A 15h18, à la hauteur de l'avant-port, le CORAL PRINCESS a dit au revoir à la ville et au port qui l'ont vu naître par trois coups de sirène pour ne pas faillir à la tradition.
A 15h30, la voie du large lui étant maintenant ouverte, il s'est estompé lentement dans la brume en mettant majestueusement le cap sur Fort Lauderdal en Floride.

L'attente au quai des containers.


..

Le paquebot amarré au quai des containers à Montoir-de-Bretagne arbore sur son mât radar le Red Ensign qui est le drapeau officiel de la marine marchande britannique depuis 1864.

Le départ vers la Floride


..
..
..
"Le paquebot a quitté l'estuaire de la Loire sous une luminosité capricieuse"

"Souhaitons bon vent et bonne mer au CORAL PRINCESS"
* * *