Page 44



Il est parti


30 avril 2002
Après ses seconds essais en mer et après une dernière vérification de principe en cale sèche dans la forme Joubert, le CONSTELLATION est parti définitivement. Il a quitté Saint-Nazaire vendredi 26 vers 20 heures dans la plus grande discrétion. Ce qui a évité aux madame et monsieur tout le monde d'avoir des regrets de le voir s'en aller, eux qui ne faisaient pas partie des 37.000 invités d'élite admis à le visiter les 20 et 21 avril. Dommage, peut-être qu'une montée à bord de cette merveille aurait donné, à certains de ceux qui n'ont pas eu ce privilège, l'envie de devenir passagers.
Ne lit-on pas dans la presse que le monde de la croisière est en crise ?

Il est revenu


4 mai 2002
Hier dans la soirée le CONSTELLATION est revenu pour une anomalie avérée dans le système de propulsion, il s'agirait d'un manque d'étanchéité dans l'un de ses deux pods. Afin de contrôle, le paquebot a aussitôt été remis en cale sèche dans la forme Joubert.
Le retour d'un bateau pour un motif technique est chose rarissime, cela mérite d'être dit et reconnu.

..
"Sa mise en cale sèche"
..
"Le temps se gâte"
..
"Sitôt à quai les ouvriers s'affairent autour de ses pods sous la typique luminosite de la Bretagne"
* * *