Page 18


14 octobre 2000

L'INFINITY


L'INFINITY second paquebot de la série du MILLENNIUM - elle en compte trois - est actuellement dans le bassin d'armement des Chantiers de l'Atlantique.
L'avancement des travaux extérieurs est spectaculaire, il ressemble de plus en plus à son aîné.
Il devrait effectuer sa première sortie en mer fin novembre et une seconde en janvier 2001, son départ serait pour mars.
Le SUMMIT sera le numéro trois de la série.

...
"L'INFINITY dans toute sa grandeur."


22 octobre 2000

Une première



Dans le cadre de la semaine de la science, l'écomusée de Saint-Nazaire a organisé, en partenariat avec les Chantiers de l'Atlantique, une visite d'initiation à l'intention du public sur le thème de la propulsion dans les bateaux. Sous la conduite d'un ingénieur spécialiste du sujet, une centaine de personnes répartie en deux groupes s'est donc rendue dans un premier temps dans la salle des maquettes pour assister à une projection assortie d'explications, d'une trentaine de diapositives sur le développement de la propulsion au cours des dernières décennies : la propulsion diesel classique, la propulsion diesel électrique et enfin la propulsion par pod - technique la plus récente dans ce domaine -.
Un pod se présente sous la forme d'une ogive montée sur un safran -gouvernail- à l'intérieur duquel se trouve un moteur électrique dont l'axe supporte l'hélice. Ainsi il n'y a plus d'arbre d'où un gain de rendement, de poids et de place. Moins de pièces en mouvement ont aussi pour effet de réduire le bruit et les vibrations.
Un pod effectue une rotation de 360°, il sert à propulser et à orienter le navire en route libre, à le diriger en manœuvre et à le stopper. En s'aidant des propulseurs latéraux situés à l'avant du navire, le commandant peut ainsi faire un véritable "créneau" pour amener son bateau à quai.
La seconde partie de la visite a permis, fait sans précédent, aux participants de descendre dans la forme Jean Bart, forme où sont assemblés les blocs après leur usinage, et de se retrouver ainsi au pied de l'EUROPEAN VISION, paquebot de 60.000 tonnes, armé par la compagnie Festival. Grace à quoi le visiteurs ont pu regarder à loisir et de très près les deux pods dont est pourvu ce magnifique palace des mers.
Indépendamment de l'intérêt technique de cette visite, quelle sensation que de se trouver à côté pour ne pas dire en dessous de la quille du grand navire et quel souvenir aussi !
Bravo et merci aux organisateurs.

...
"Sous l'EUROPEAN VISION, un auditoire attentif aux explications de l'ingénieur des Chantiers de l'Atlantique."
...
"La quille et les pods à notre verticale... inoubliable !"


...
"Il faut être au fond de la forme pour avoir conscience de ses dimensions, notre car bleu donne l'échelle..."
* * *