Page 2

LE PORT EN FÊTE !

28 novembre 1998

La passation des couleurs

Le R.TWO ( Renaissance 2 ) dernier-né des paquebots construits par les Chantiers de l'Atlantique a changé de pavillon dans la soirée du samedi 28 novembre 1998.
Il a pris celui du Liberia où il est inscrit ainsi que celui de son armateur américain : Renaissance Cruises.

Heureuse initiative que celle d'avoir renoué avec les traditions passées en rendant publique la cérémonie. La presse régionale en a fait largement état et a estimé à prèsde 15.000 le nombre de personnes présentes ce soir-là sur le quai de la forme-écluse Louis Joubert.
Presse, TV, écran géant, orchestre, feu d'artifice et admirateurs enthousiastes étaient au rendez-vous de 18h30 pour assister à la passation des couleurs.
Le magnifique bateau tout illuminé avait hissé le grand pavois offrant ainsi un spectacle féerique.
Le paquebot devait quitter la forme-écluse et prendre la mer le 2 décembre direction Bordeaux pour y être baptisé le lendemain. Après quoi, il mettrait le cap sur la Méditerranée pour des croisières fastueuses.
D'un aménagement intérieur typiquement "British" dédié au luxe, il ne renie pas l'esprit de ses concepteurs.
Il se disait même sur le quai qu'il serait interdit de fumer à son bord, pour ne pas incommoder la clientèle. Celle-ci serait à majorité américaine.
Parmi la foule qui se pressait ce soir-là le long du quai, nombreux étaient ceux qui auraient aimé embarquer... A défaut, il leur restait le rêve.

...
"Les spectateurs affluent pour ne pas manquer la descente du pavillon français et la montée de celui du Liberia"
...
"La fête bat son plein entre le héros de la nuit et ses nombreux admirateurs"
...
"Hélas, toute fête a une fin... bonne nuit le R.TWO ! "

Ses caractéristiques


Longueur: 180 mètres - Largeur: 25 mètres - Hauteur: +de 40 mètres - 10 ponts - Poids : 7000 tonnes (proche de celui de le tour Eiffel).
Passagers: 702 - Equipage : 370.
Cinéma, casino, dancing, boutiques diverses, salles de sport, thalassothérapie.
Ceux qui l'ont fait disent de lui que c'est un palace flottant.

Son départ


...
"Le R.TWO vire de bord devant la jetée du Vieux-Môle... Au revoir Saint-Nazaire"


Quel contraste ! Le bateau est parti samedi 2 décembre à 14H40 dans une indifférence quasi générale. Il est vrai que le ciel gris et le vent glacial qui balayait la jetée, et peut-être aussi une certaine tristesse, n'incitaient guère les foules à s'y précipiter, hormis quelques amateurs de photos-souvenir.
Au programme : Bordeaux puis le Portugal et la Méditerranée, plus tard viendront les Caraïbes.


"Souhaitons-lui bonne mer et bon vent"

Après le R.ONE et le R.TWO, deux autres bâtiments de la même série verront le jour au "pays breton" comme le dit Michel Sardou dans sa chanson dédiée à un prestigieux paquebot lancé le 11 mai 1960 à Saint-Nazaire.
Vous avez tous deviné duquel il s'agit ?
* * *